L'ARGENTINE
TAILLÉE SUR MESURE
EN
Chutes d'Iguazu Mendoza - cordillères des Andes Salta - cathédrale Mendoza - vins argentins et bodegas Nord-Ouest argentin - traditions et folklore Baleine franche australe - Péninsule Valdes La Boca - Buenos Aires Antarctique - croisière Glacier Pia - croisière Cap Horn Glacier Perito Moreno - Patagonie argentine Ushuaïa, Terre de Feu - phare Les Eclaireurs

Accueil > Histoire Argentine > invasion Inca

Le Nord-Ouest, les Diaguites et l’invasion Inca en Argentine

Ruines de Quilmes - Nord-Ouest de l'Argentine

La période située entre 850 et 1480 ap. J.-C est la plus riche en changements. A cette époque, l’une des civilisations prépondérantes est celle des Diaguites. Ils sont établis dans la vallée de Calchaqui, à l’Est de la province de Tucumàn. Vivant principalement de l‘agriculture (on retrouve les cultures en terrasse) et de l’élevage de lamas et alpagas, les Diaguites sont également des experts dans le travail de la céramique et du métal. On a retrouvé dans les vallées de Calchaqui de nombreuses urnes funéraires ainsi que des bijoux de cuivre et d’or.

C’est aux alentours de 1480 que les Diaguites sont intégrés de force à l’empire Inca. Toute la région du Nord-Ouest témoigne encore aujourd’hui de l’influence de ces civilisations. Sur la route qui nous mène de Cafayate à Tucuman, les ruines de Quilmes nous donnent un éclairage sur cette époque lointaine. Les indiens Quilmes faisaient en effet partis du même groupe linguistique que les Diaguites. Les Espagnols eurent énormément de difficultés à faire plier ces farouches guerriers. Les derniers furent déportés dans la banlieue de Buenos Aires...

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

.