L'ARGENTINE
TAILLÉE SUR MESURE
EN
Buenos Aires - La Boca Buenos Aires - Palermo Buenos Aires - Puerto Madero Buenos Aires - Recoleta - Floralis Genérica Buenos Aires - La Boca - Caminito

Accueil > Buenos Aires info > Centro - Montserrat

CENTRO - MONTSERRAT

 

La Casa Rosada - Palais présidentiel argentin


Un peu d’histoire…

En 1580, durant la seconde et définitive fondation de la ville, Juan de Garay planta l’arbre de la justice sur l’actuelle Plaza de Mayo. En 1810, la place fut la scène de la Révolution de Mai, début du mouvement pour l’indépendance du pays, proclamée officiellement le 9 juillet 1816.

Le centre exprime comme aucun autre quartier de la capitale, l’âme du « porteño ». D’un côté, c’est le lieu où se concentre l’activité financière du pays, zone connue comme la city. D’un autre côté, c’est le quartier des salles de spectacles, cinémas, théâtres, etc. Tout dépend, en réalité, de l’heure à laquelle on s’y promène : de jour, la ville prend un rythme fébrile, l’après-midi, le climat se calme, c’est l’heure des rencontres entre amis. Si c’est un jour férié, les porteños fuient le centre et le quartier devient tranquille jusqu’à la nuit où afflue de nouveau le public attiré par les spectacles.

Le centre regorge de restaurants et de bars où le porteño pratique sont sport favori : philosopher, débattre, critiquer le gouvernement, et bien entendu, parler des derniers matchs de foot.

Principaux monuments du Centro et de Monserrat

Plaza de Mayo
Entre les rues Yrigoyen, Balcarce, Rivadavia et Bolivar, cette place est l’âme de la ville de Buenos Aires, où se sont déroulés les principaux événements historiques de la capitale.

Casa de Gobierno ou casa rosada
Balcarce 50
Palais présidentiel depuis 1810, sa couleur rose fut une décision prise en 1873 par le président Domingo F. Sarmiento qui souhaitait symboliser l’union des deux camps politiques qui s’opposaient alors : les unitaires (blanc) et les fédéralistes (rouge).

Catedral metropolitana
Plaza de Mayo
C’est la première cathédrale de Buenos Aires. Elle fut construite en 1622. L’actuelle date de 1822.
A l’intérieur, vous pourrez admirer l’autel baroque de la fin du XVIIIème siècle et le tombeau du Général San Martin, libérateur de l’Argentine. Une flamme éternelle brille à sa mémoire à l’extérieur.

Cabildo
Bolivar 65
Unique bâtiment colonial de la Place de Mai, le Cabildo fut érigé en 1608 alors que Buenos Aires comptait à peine 800 âmes...Le 25 mai 1810 il fut l’épicentre de la révolution de Mai. Mairie de Buenos Aires au XVIII ème siècle, le bâtiment comptait à l’origine 11 arcades qui furent détruites afin d’édifier l’Avenue de Mai et l’Avenue Diagonale Sud. Le bâtiment abrite désormais un musée.

La Manzana de las luces
Centre du Savoir du XVIII ème siècle, c’est dans ce secteur que s’installèrent les jésuites en 1633.
Suite à l’expulsion de l’Ordre en 1767, la Manzana hébergea alors l’Université de Buenos Aires et le Congrès National. Le complexe présente des galeries souterraines du XVIII ème siècle qui communiquent avec d’autres établissements voisins.

Obelisco
9 de Julio & Corrientes Ave.
67 mètres de ciment et de pierre blanche de Córdoba, érigé en 31 jours seulement en 1936 pour commémorer les 400 ans de la première fondation de la ville par l’espagnol Pedro de Mendoza. C’est également à cet emplacement que fut dressé pour la première fois le drapeau argentin en 1812. Emblème de Buenos Aires, les porteños adorent donner ce point de rencontre pour chaque évènement sportif ou politique.

Teatro Colon
Libertad et Tucuman
Considéré comme l’un des 4 plus importants opéras au monde, jouer sur sa scène est donc synonyme de consécration. Colon reçut Pavarotti, Maria Callas, Arturo Toscanini et Julio Bocca. Le théâtre a été rénové en 2009 et a réouvert ses portes en 2010 pour le plus grand plaisir des habitants de la Capitale. Des visites guidées en espagnol et en anglais y sont proposées quotidiennement.

Shopping
Pour s’imprégner de l’esprit de la capitale, de la « onda porteña », il vous suffit de vous rendre sur l’Avenue Corrientes qui concentre une incroyable quantité de librairies, théâtres, restaurants et cafés.

A quelques rues de l’avenue 9 de Julio, la rue piétonne Florida est l’un des circuits de shopping le plus important avec les célèbres « Galerias Pacifico », souvent comparées aux Galeries Lafayette parisiennes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

.