L'ARGENTINE
TAILLÉE SUR MESURE
EN
Chutes d'Iguazu Mendoza - cordillères des Andes Salta - cathédrale Mendoza - vins argentins et bodegas Nord-Ouest argentin - traditions et folklore Baleine franche australe - Péninsule Valdes La Boca - Buenos Aires Antarctique - croisière Glacier Pia - croisière Cap Horn Glacier Perito Moreno - Patagonie argentine Ushuaïa, Terre de Feu - phare Les Eclaireurs

Accueil > Blog > Nature > Les camélidés de l’Argentine


Les camélidés de l’Argentine


Bon, dit-on lama, alpaga, guanaco ou vigogne ? Telle est la question que se posent de nombreux voyageurs traversant l’Argentine. En effet, tout au long des Andes et en Patagonie, on croise de nombreux camélidés qui, bien qu’ils se ressemblent tous, prennent toujours un autre nom. En effet, il s’agit de 4 espèces différentes vivant en Amérique du Sud, bien avant l’arrivée des Espagnols et des Incas, il y a des millénaires.

Lama, guanaco, alpaga et vigogne



Lama


Le lama est sans aucun doute le plus populaire de la bande. C’est le camélidé avec le plus de force, le plus grand (jusqu’à 190cm) et le moins sélectif au niveau du régime alimentaire. Ces caractéristiques ont fait du lama le principal moyen de transport des peuples natifs andins avant l’arrivée des Espagnols, pouvant porter jusqu’à 60 kg. Les conquistadors espagnols les appelaient « ovejas » (moutons), du fait de leur laine longue et épaisse, très utile en hiver.
On suppose que le lama a en fait été créé par l’homme, car on ne trouve pas d’exemplaires sauvages, alors on pense qu’il s’agit de guanacos domestiqués il y a 4500 ans. Aujourd’hui, on trouve le lama dans la partie nord de la Cordillère des Andes ainsi qu’en Patagonie Atlantique

Lama blanc dans le Nord Ouest Argentin
Lama blanc dans le Nord Ouest Argentin



Alpaga


Tout comme son cousin le lama, l’alpaga n’existe pas sous forme sauvage, ses caractéristiques sont le résultat de plusieurs millénaires de domestication.
L’alpaga est de taille moyenne par rapport aux autres camélidés, atteignant 80 à 90 cm de hauteur et un poids d’environ 70 kg.
Contrairement au lama, l’alpaga n’est pas reconnu pour sa force, et sera rarement employé pour le transport d’hommes ou de marchandises. La principale utilité de l’alpaga est sa laine de qualité et de longueur supérieure à celle des lamas. En effet, c’est le camélidé le plus sélectif quant à sa nourriture, ce qui explique l’épaisseur et la résistance de sa laine. En 2 ans, il produit environ 5kg de laine.

Alpagas à la Quebrada de las Conchas, province de Salta
Alpagas à la Quebrada de las Conchas, province de Salta



Guanaco


D’après les scientifiques, le guanaco serait la version sauvage du lama et de l’alpaga, il pèse entre 100 et 140 kg. Il n’a pas beaucoup de qualités utiles à l’homme, ce qui fait que, comme la vigogne, il n’a jamais été domestiqué. Même aujourd’hui on le trouve principalement sous forme sauvage.
Le guanaco est un véritable globetrotteur, on le retrouve tout au long des Andes, dans les zones arides du Nord-Ouest Argentin, en Terre de Feu et en Patagonie Atlantique.

Guanacos à la Péninsule de Valdés - Argentine
Guanacos à la Péninsule de Valdés



Vigogne


La vigogne est la plus petite de la famille, elle fait entre 100 et 130cm de hauteur et ne pèse pas plus de 40kg. Quoique petite, elle fait face au climat des Andes du nord entre 3000 et 5000 mètres de hauteur. Comme le guanaco, la vigogne est un animal sauvage et non domestiqué par l’homme.

Vigognes de la cordillère des Andes
Vigognes de la cordillère des Andes



L’Argentine est un des rares pays où la faune et la flore sont encore aussi abondantes et variées, venez le découvrir par vous-même avec Terra Argentina.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

.