Terra Argentina » Arts & Cultures » Un tank de livres gratuits contre l’ignorance

Un tank de livres gratuits contre l’ignorance

Une bibliothèque mobile offre des livres gratuits pour répandre le savoir

Raul Lemesoff a construit de ses propres mains un char d’assaut littéraire qu’il a nommé à juste titre « Arme d’Instruction Massive ». Il souhaite l’utiliser comme outils pour répandre le savoir et combattre l’ignorance à travers l’Argentine. Cet argentin excentrique a bâti un tank lui permettant de se déplacer dans les rues de Buenos Aires pour distribuer des livres gratuitement aux passants.

 

Raul Lemesoff a bord de son tank de livres

 

La culture est une arme

Raul a transformé sa Ford Falcom de 1979 en un véritable tank militaire muni d’une tourelle pivotante et de beaucoup d’espace pour stocker pas moins de 900 livres. Il s’agit d’un véhicule dans la capacité de transporter, distribuer et collecter les ouvrages. « Mes missions sont très dangereuses. J’attaque les gens d’une manière agréable et amusante, lance-t-il. Je ne le fais ni pour l’argent, ni pour le succès, mais juste parce que ça m’amuse. » Son seul impératif : la promesse d’une lecture avisée de ce cadeau culturel.

Attirant tous les regards, les passants sont impressionnés par ce drôle de bibliobus, ou les centaines de livres sont rangés méticuleusement. Sans voix, c’est comme si les livres étaient une barrière contre la violence. De Buenos Aires aux campagnes les plus reculées, Raul distribue ses recueils depuis son véhicule blindé. C’est clairement une mini-structure apportant du bien-être aux plus démunis notamment dans les bidonvilles et autres endroits défavorisés.

 

 

Distribution des œuvres

 

Une vidéo promotionnelle

Une célèbre marque de soda en a fait une vidéo ou l’on voit ses proches se confier devant la caméra avant-même que « le soldat de papier » ne dévoile son projet. « Ce qu’il construit est un mystère, je pense que c’est un sous-marin », lâche l’un, quand un autre évoque un « acte de révolution, probablement ». Difficile en effet de cerner l’artiste, imprévisible. « Je le connais depuis quatre ans et je ne sais toujours pas qui il est », confie un troisième interlocuteur, qui qualifie l’énergumène de « quelqu’un d’osé et marrant« . Nous le voyons également dans cette vidéo en train de conduire le fameux tank dans les rues de la capitale distribuant ses bouquins aux petits et grands.

Aux armes, amoureux du verbe

Un beau projet né de la fusion de l’art, du partage et du savoir. Comme quoi un peu de folie fait du bien aussi, surtout quand elle n’est pas destructrice mais créatrice !!